Le Royaume Funeste

Le Royaume Funeste est un jeu de Rôle par forum...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 suite de mon historique issue de mon personnage

Aller en bas 
AuteurMessage
Armir

avatar

Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: suite de mon historique issue de mon personnage   Sam 16 Déc - 2:44

J'étais parti m'engager dans cette armée avec l'intention ferme d'y rester jusqu'à avoir venger mon peuple des infâmies qui l'ont tué..
Mon âme ne se reposera jamais avant que ces monstres ne passent tous au fil de nos épées, jamais...
Ils avaient détruit ma vie, mon bonheur, ma joie et la monotonie de chaque jour que j'aimais tant.
Ils m'avaient TOUT pris et maintenant c'était à moi de reprendre ce qui était mon dû: la vie de ces putrides immondices!!!
Je vis que l'armée se composer de deux centaines de soldats, dont une cinquantaine se composait d'éclaireurs dans lesquels je fus engagé d'office dès que j'eus informé le capitaine de mon origine et de mon entraînement martial.
Je devais partir à l'aube, le temps d'acheter de la nourriture, des armes et des flèches...
Malheureusement je n'avais pas la moindre pièce sur moi quand je sentis la présence d'une bourse dans ma poche...
Mon père avait tout prévu, je refoulai à grand peine mes larmes qui menaçaient de perler...
J'achetai un peu de nourriture, une centaine de flèches avec lequel on me donna un carquois magique que l'on pouvait remplir de tout ce qu'on voulait, jamais il ne serait plein, tandis que je changeais mon piètre arc contre un des meilleurs du coin aussi léger que précis et puissant.
Puis je tournai mon choix sur une dizaine de dagues équilibrées à merveille pour le lançer et enfin je pris deux épées longues runiques elfiques.
Bien qu'ayant dépensé une petite fortune il me restait toujours assez pour subister à mes besoins pendant de longs mois...
Je revins à l'aube comme prévu sur les lieux de départ.
Quelques dizaines de minutes plus tard l'armée partait,dans de longs crissements de métal et de cris d'adieux, en direction de mon village natal tandis que la troupe d'éclaireurs dont je faisais parti partait en avant dans un silence démontrant leur expérience dans ce domaine.
Nous courions entre les grands arbres de la forêt, nous taillant un chemin dans les impénétrables brouissailles sautant par dessus les obstacles avec une aisance remarquable lorsque nous entendîmes des bruits, les dix hommes s'arrêtèrent instantanémment...
Une douzaine d'orcs mangeait autour d'un feu et d'un petit campement, apparamment ils s'étaient éloignés du reste de l'armée.
En même temps que les elfes, je bandai mon arc, y insérant une flèche, puis nous lachâmes les traits en simultané, ils fondirent sur les orcs dont six s'écroulèrent par terre, leur sang souillant le sol béni d'Athel Loren.
Affolé, ils n'eurent pas le temps de nous fondre dessus et nous les achevâmes d'une seconde volée.
Nous attendîmes le reste de l'armée ici, l'armée orque étant proche.


Dernière édition par le Dim 17 Déc - 1:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armir

avatar

Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: suite de mon historique issue de mon personnage   Sam 16 Déc - 4:11

Quelques heures plus tard le reste des troupes nous rejoignit.

Tous affûtèrent leurs lames, aiguisèrent leurs flèches, s'entraînèrent en attente du combat barbare qui allait se dérouler.
Tous avaient conscience que beaucoup d'entre-eux allaient périr mais ils combattraient jusqu'à au dernier s'il le fallait!!!
Nous avons monté un piètre campement susceptible de tenir au moins une nuit.
Nous avions érigé quelques tentes en bois et en cuir tenus par de longs morceaux de bois.
Heureusement il ne plut pas, bien au contraire la nuit fut douce et magnifique, la lune formait un parfait arc de cercle éclairant d'une bienveillante lumière les alentours tandis que les étoiles étincelantes formaient un parapet protection autour tels des gardes du corps
Le lendemain, toute l'armée se rassembla autour du général et nous partîmes en direction du camps orque dans un pas monotone et régulier entre les branchages et les feuilles.
Il ne nous a fallu seulement qu'une petite heure pour arriver au lieu donné et la bataille fut engagée rapidement, les orques avaient été pris par surprise...
Mon trait partit en direction de ce qui semblait être un porte bannière, il s'écroula dans un râle et s'effondra par terre en poussant de longs cris d'agonies...
Je ne pouvais pas risquer de blesser mes alliés, donc je fonçai au corps à corps dégainant mes épées runiques avec dextérité, le premier monstre pris en tenaille se fit décapiter d'une main experte et agile, sa tête alla voler dans les rangs de ses congénères...
En poussant un long hurlement de rage, de vengeance je me lançai complètement dans cette mélée abominable où les pires coups étaient permis, je maniai mes deux épées grâce à la rage qui s'emparait de moi, je n'étais plus du tout le même, ce combat que je trouvais abominable me faisait plaisir... et je ne pouvais l'admettre jamais!!! Pourquoi prenai-je de la joie en décapitant ces êtres alors que toute vie est importante?
Je tombai plus bas encore que ces barbares sans coeur, je laissais le sentiment de vengeance s'emparer de moi sans lui opposer la moindre résistance et je m'en servai d'excuse!!! Il fallait que j'apprenne à me maîtriser, je commençai à calmer mon souffle, faisant passer ma respiration dans le bas ventre tandis que je laissai un meilleur Armir s'emparait de ma forme humaine dans le but de combattre.
Je faisais de ma douleur une alliée, de mes plaies des amis, de mes ennemis des jouets...
Je me concentrai sur la bataille à un tel point que je ne pouvais l'imaginer, j'avais atteint un niveau de sagesse et de maîtrise que je n'aurai pu égaler sans la mort de mes parents, le destin prennait et donnait...
Avec mes compagnons j'arrivai à atteindre le chef que je défiai d'une insulte bien plaçée... il fondit sur moi à une vitesse ahurissante brandissant son énorme hache tachetée de sang au dessus de sa tête, tandis que son haleine putride me provoquait un sentiment de dégoût.
Sa musculature m'impressionnait il était deux fois plus gros qu'on orc normal, heureusement qu'il n'était pas aussi rapide qu'il était fort...
J'esquivai sans peine le coup qui aurait coupé un rocher en deux en baissant la tête tandis que je plantai une de mes dagues dans le dos du monstre.
Il poussa un cri de douleur mais je dus m'écarter sans pouvoir extraire mon arme de la carcasse du chef orque lorsque celui-ci commença à réaliser de longs moulinets faisant siffler l'air.
Je commençai à me fatiguer quand le monstre m'envoya un coup innatendu qui eut pour effet de me faire voler cinq mètres plus loins, sonné je perdis mes deux épées.
L'immondice me prit et me serra contre sa poitrine de manière à m'étrangler, je sentai encore plus son haleine pourrie par la viande qu'il mangeait...
Je sentai la vie s'écouler en moi, se perdant dans l'immensité du monde, je me trouvai soudain immensément petit dans l'univers comparé à sa grandeur d'infini...
Ma petite étoile brillant dans le ciel allait s'éteindre sans que j'eusse venger mes amis pour ce qu'ils ont fait pour moi.
A cette seule pensée, je fus pris d'un excés de volonté de vaincre je poussai un coup de pied dans la partie génitale de l'orc, qui, surpris ,lâcha prise et d'une rapidité et d'une vivacité surprenante je récupérai mes deux épées et lui plantai dans le coeur.
Il s'effondra sur le sol, son sang s'écoula en abondance de l'énorme plaie tandis que mon épée y était enfonçé jusqu'à la garde.


Dernière édition par le Sam 16 Déc - 11:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armir

avatar

Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: suite de mon historique issue de mon personnage   Sam 16 Déc - 5:12

Alors qu'en pensez-vous???Postez des commentaires si possible. Very Happy



Le champs de bataille était tachetée de sang, jonché de dizaines de cadavres des deux camps antagonistes, certains elfes pleuraient leurs amis morts dans un mélodramatique qui ne me laissai pas indifférent, moi au contraire d'eux je n'avais rien à perdre.Ce jour là nous gagnâmes la bataille aux prix de 50 elfes morts sous les terribles coups des orcs...
Ayant battu le chef des monstres, je montai en grade, mon talent au combat avait pratiquement triplé depuis cette bataille serrée, j'ai enfin ressenti la sagesse en moi...
On m'attribua une troupe d'elfe sylvains pour aller aider les humains dans leur guerre.
Nous partîmes au level du soleil le lendemain...
On m'avait confié une cinquantaine de vétérans, nous avancions à toute vitesse dans les bois quand nous parvenîmes à l'orée de la forêt, et à des dizaines de kilomètres de plaines, nous vîmes l'imposante cité humaine.
Pendant le voyage sur les steppes dorées par le soleil, raffraîchies par la rosée séchant grâce aux rayons de chaleur, nous rencontrâmes des groupes d'orques qu'on élimina aussitôt par des flèches bien plaçées ou pendant leur sommeil s'ils étaient vraiment plus nombreux et mieux armés.
Nous étions devenus très expérimentés, augmentant notre talent d'archer et de discrétion chaque jour, devenant des spécialistes dans l'art.
Un jour où on était extrêmement proche de la cité humaine, nous rencontrâmes une grande troupe naine que nous estimions à 5000 guerriers lourdement armés et protégés par de sublimes armures de fer reflétant le soleil à tel point que la lumière en devenait douloureuse.
Fraternisant avec le chef nain par des paroles bien argumentées, nous leur servîmes d'éclaireurs pendant plus de trois jours mais lors de ce dernier, nous ne les trouvîmes plus au lieu de rendez-vous donné.
Pensant que nous avions été plus rapides qu'eux nous avons attendu une demi-journée mais toujours rien, alors nous continuâmes notre route.
Quelques heures plus tard, nous apercevions les rangs skavens et orques qui campaient devant la cité.
Une odeur pestilentielle s'en dégageait, leur armée étant constituée de centaines de milliers d'êtres aussi putrides les uns que les autres.
Le camps faisait peur avoir, il y avait d'énormes rats déformés par la drogue, rendus grands, forts et puissants, tandis que de sombres machines étaient encastrées dans le sol surveillaient par de nombreux gardes.
Les murs humains étaient peu endommagés...
Nous expliquant aux gardes chargés de manier la porte, nous réussîmes à entrer.


Ainsi je pus être là à cette guerre.
Trouvez-vous le texte bien?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: suite de mon historique issue de mon personnage   

Revenir en haut Aller en bas
 
suite de mon historique issue de mon personnage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ? VOTRE PÉRIODE + PERSONNAGE HISTORIQUE PRÉFÉRÉS
» Formulaire pour la fiche personnage
» Formulaire de création de Personnage
» Suite de mots.
» Le personnage le plus alcoolique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume Funeste :: Hors-jeu :: Récit-
Sauter vers: